Une séance photo engagement en Alsace

Il y a des séances qui vous marquent, et cette séance photo engagement d’un couple, que j’ai réalisé en Alsace, en fait partie.

Un besoin d’inspiration nouvelle

En juin 2020, j’ai décidé de faire une détox des réseaux sociaux. Je voulais me couper de ce flux d’image perpétuelle auquel j’étais soumis.

Je voulais surtout rechercher de l’inspiration ailleurs. Instagram, qui est un réseau social magnifique, nous abreuve de photo. Elles sont toutes plus belles les unes que les autres. Mais elles sont surtout, à mes yeux identiques.


Je vais passer pour un boomer, mais je trouve que plus rien n’est inventé. Les musiques qui cartonnent sont des reprises des tubes d’antan. Les films Disney sont des remakes des grands classiques… Et les photos des photographes se ressemblent toutes.

C’est une question philosophique auquel je me frotte. Où est la création? Où est la copie… Une idée est-elle vraiment originale. Copier c’est voler? Mais sans aller jusque là, les raisons de ma détox numérique étaient surtout une recherche d’inspiration nouvelle. J’ai profité de ce temps libre pour explorer de nouvelle voie. 

Chercher des idées sur des supports différents. Lire des livres de photographes inspirants, comme José Villa, ou Annie Leibowitz. Regarder de nombreux films… Explorer de nouvelles voies est me couper des photographies de mariage de tous mes confrères. Comprendre aussi ce que j’aimais. Comprendre les photos qui me parlaient profondément.


J’ai compris que toutes les photos qui faisaient échos avaient des mots-clés en commun. Comme lumineux, doux, minimaliste…
Quel que soit le domaine, ce que j’aimais faisait échos à ces mots, doux, lumineux, minimaliste…. Que ces photographies soient tirées du « elle décoration », d’un magazine de mode, de reportage, d’une brochure de voyagiste.

La séance engagement du renouveau

couple-engagement-argentique-photographe-mariage-strasbourg

Je m’étais fixé un mois sans Instagram, sans Facebook, et j’ai finalement prolongé l’expérience de quelques jours tellement les effets étaient bénéfiques.

J’ai surtout compris, durant ces quelques jours, que les photos auquel les réseaux sociaux m’exposaient; m’éloigner de ce que j’aimais. Me forcer à adapter un style photographique qui ne me plaisait pas forcément pour coller à une mode qui fonctionne sur le Net. Une sorte de course au like.

J’ai recentré mes photos sur ce que j’aimais profondément. J’ai aussi pu comprendre pourquoi, ma photo préférée était issue de la toute première séance photo que j’ai réalisée. À ce moment, je n’avais était que très peux était influencé par les réseaux sociaux. Je réalisais des photos qui venaient de ma ressentie. Mon cerveau n’avait pas encore pris le pas sur mon coeur.


Et ce temps passé, sans inspiration autre que mon imagination m’a reconnecté avec mes envies profondes.
Je ne veux pas renier tout le chemin que j’ai déjà parcouru ni renoncer à toutes les photographies d’avant. Je les aime toujours. Mais je veux me retrouver, une nouvelle fois, une approche plus organique. Plus ressentie que réfléchie, plus instinctive.

Mes futurs mariés

couple-noir et blanc-photographie-calin-passion

Je vais quand même vous présenter Audrey et Romain. Ils sont courageux. Ce ne sont pas des lève-tôt, mais ils ont accepté de m’accompagner à 8h du matin, pour une promenade sur les crêtes vosgienne, à la frontière entre l’alsace et les Vosges. Plein de fatigue, il venait de fêter l’enterrement de vie de célibataire. Nous avons ainsi pu profiter des plus belles lumières possibles, celle du matin. D’une nature encore dépourvue de promeneur.

Ils sont attachants, j’ai passé un magnifique moment à leurs côtés. Je vous expliquais dans mon article sur la séance engagement que j’avais réalisé au parc de Wesserling, que j’offrais ce moment à tous les futurs mariés qui m’avait choisi. Et c’est devenu pour moi une promesse des plus bénéfique. J’aime passer ce moment avec vous, découvrir le couple que vous êtes avant de vous retrouver lors d’un mariage. J’ai besoin de vous connaitre, de vous comprendre pour être à 100% avec vous lors de votre union.

couple-noir et blanc-photographie-calin-passion

Alors merci, merci à vous deux, Audrey et Romain, pour votre courage, mais surtout pour votre gentillesse, et votre sympathie… J’ai tellement hâte de vous retrouver.

couple-engagement-alsace-séance-photographe-strasbourg

Faire le choix de se couper d’Instagram?

Je ne vais pas me couper de Facebook ou d’Instagram… Je ne vais pas arrêter de confronter mon travail à celui des autres photographes de mariage. Car je pense que l’on grandit énormément à la vue des réalisations de ses confrères. Cela nous pousse à être meilleurs. À comprendre ce qui fait une belle photo. Comprendre aussi quelles sont les attentes des futurs mariés. 

Mais je veux en tirer un enseignement. Il est important de réaliser ce que l’on aime. Ne pas se perdre. J’ai gaspillé trop de temps à réaliser les photos qui pouvaient plaire. Au détriment de ce que je suis. Si je veux être unique, je dois réaliser mes photos. Celle qui font que vous me choisirez moi, plus qu’un autre.

Et c’est un conseil qui pourrait s’appliquer aussi dans l’organisation de votre mariage, coller à vos envies profondes. À ce que vous êtes au fond de vous. C’est un chemin long, difficile, mais tellement gratifiant.

Découvrir d’autres domaines, chercher de l’inspiration ailleurs permet d’enrichir son imagination. Se couper des réseaux sociaux permet aussi de dégager un temps incroyable pour vivre dans le monde réel.

J’ai envie de finir cet article par une citation, « soyez vous-même, tous les autres sont déjà pris » d’Oscar Wild, qui pourrait à elle seule résumer cet article.

Vous voulez ressentir l’imperceptible