Pourquoi j’aime autant la photographie de mariage

C’est une vraie question, que je me pose, souvent. Pourquoi j’aime autant la photographie de mariage? Qu’est-ce que cela m’apporte?
Pourquoi ce type de photo plutôt que de la photo de mode? Ou de grossesse par exemple?

Un stress avant chaque reportage photo de mariage

Je suis à la veille d’un mariage, la reprise de ma saison de mariage après une année compliqué, le confinement, les reports à l’année prochaine…
( j’écris ces quelques lignes le 24 juillet 2020, à la veille du mariage de Julie et Joeffrey, le couple de ma séance engagement en automne)

Et je ressens une excitation terrible, et un mélange de stress. Je sens actuellement mon coeur qui s’accélère, mes mains sont moites.. J’aime cette sensation que je ressens avant chaque mariage. Ce n’est pas une peur paralysante, il s’agit vraiment de cette excitation qui me pousse à donner le meilleur. À sortir de ma zone de confort, me mettre en danger. Un danger toujours maitrisé, mais un danger quand même. Je ne ressens jamais cela avant une séance avec un couple, ou lors des reportages photo que je peux réaliser pour d’autres prestataires.

Et ce stress est un vrai booster pour ma créativité. Il m’enlève toute inhibition et me force à aller chercher le meilleur. Aller chercher de nouveaux angles. De nouvelles compositions. À mettre toute mon énergie pour réaliser un magnifique reportage photo à chaque mariage.

La photographie de mariage, une responsabilité immense

Je pense que ce stress est provoqué par l’immense responsabilité que je porte sur mes épaules le jour d’un mariage. Je suis là pour créer des souvenirs. 

Mais pas n’importe quel souvenir, ceux d’une vie. Je suis là pour créer des photos qui vont accompagner des familles pour le reste de leurs vies. Des souvenirs que les arrière-petits-enfants découvriront peut-être dans 100 ans. Ces photographies vont les faire rire, les faire pleurer. Ces souvenirs vont leur permettre de découvrir leurs arrière-grands-parents. Je suis là pour créer le patrimoine d’une famille. Ce patrimoine qui n’a pas de valeur. Grâce à mes photos, l’image et les souvenirs de ce couple vont traverser les âges.

Sans aller si loin, je suis aussi là pour vous, les mariés, pour vous mettre en valeur. Je suis persuadé que les bonnes photos sont celles qui mettent en lumière les belles personnes que vous êtes…

Et j’aime cette responsabilité. Elle me force à me dépasser lors de chaque mariage. D’oublier la fatigue, la chaleur, les difficultés du quotidien. Lors d’un reportage mariage, je suis à 100% avec vous. Je ne réfléchis pas, je ne pense à rien d’autre qu’au moment que je vis. J’aime cela.

Pas le droit à l'erreur

Je n’ai pas le droit à l’erreur, c’est aussi un facteur de stress. Toujours un bon stress. Je ne peux pas et je ne veux pas surtout vous demander de refaire une action.. Alors je ne peux pas me tromper, je ne peux pas me rater. J’oublie tout de la technique pour me concentrer entièrement sur le moment présent, pour capturer tous les moments et les émotions que vous vivez ce jour-là..

Lors d’une séance couple, je vous demande parfois de tenir la pose; refaire une action, si je n’ai pas réussi à prendre la photo que je souhaite. Mais lors d’un mariage, je ne regarde quasiment jamais mes boitiers. Pourquoi vérifier si j’ai la photo que je souhaitais alors que l’action est passée? Que je ne pourrais la revivre? Regarder mes boitiers, c’est aussi prendre le risque de manquer la future interaction que vous allez vivre.

Ainsi, je suis à 100% dans le moment présent. Avec un seul objectif, réaliser de belles photos comme je les aime. Dans un état de flow..


Le flow, c’est cet instant que vous vivez parfois, quand une heure parait une minute. Un état presque méditatif, où vous oubliez tous, pour ne vous concentrer que sur le moment présent. Vous en oubliez même vos besoins humains, comme la faim et la soif.
La photographie de mariage est ma spiritualité, ma religion.

Je rencontre toujours des personnes magnifiques lors de mes reportages photos

Je suis un ours, je n’aime pas beaucoup sortir, encore moins parler avec des personnes que je ne connais pas. Mais lors d’un mariage, une magie se crée. Vous m’acceptez dans votre cercle d’amis, dans votre intimité. Je ne suis plus avec des inconnus, j’ai toujours l’impression de faire partie de votre famille. Ainsi, je sors de ma réserve et je rencontre toujours des personnes magnifiques. 


Lors de chaque mariage, j’aime parler avec vos témoins, vos invités. Ils sont toujours heureux et joyeux. Et j’aime cette bonne humeur en chacun. 

Pendant très longtemps, je travaillais dans des supermarchés, je découvrais un aspect gris des personnes. Vous n’aimez pas vous rendre au supermarché, alors vous êtes souvent désagréable à ce moment.


Mais lors d’un mariage, vous n’êtes que joie, bonheur et bonne humeur. Et j’aime cette ambiance.

Alors pourquoi la photographie de mariage? Pour toutes ces sensations...

Enfin lors d’un mariage, vos invités et vous passez par un tas de sentiment différent, des rires, des pleurs de joies, des embrassades.

En tant qu’emphatique, je ressens ces sensations au plus profond de moi, et j’aime les capturer pour vous permettre, vous aussi de les ressentir à nouveau. J’aime aussi vivre ces moments avec vous. J’aime ressentir ces instants de joie, de stress. Ils me nourrissent, m’apaisent.

Je pense que le jour où cette excitation disparaîtra, le jour où je ressentirai plus de stress cela sera pour moi le signal que je devrai changer de voie. 

Cette énergie que provoque ce stress me fait oublier toutes les difficultés d’une journée aussi importantes. La chaleur, le stress, les problèmes techniques des appareils photo, le retard, les kilomètres que je parcours durant toute la journée.

 

Comme un croyant, j’effectue tous les samedis mon pèlerinage. Car c’est vraiment cela. Un pèlerinage est un moment difficile, qui vous rapproche de dieu. Et une journée de mariage, malgré toutes les épreuves qu’elle me fait endurer, me rapproche d’une certaine spiritualité intérieure.
Et j’aime tellement cette paix intérieure, ce camino, que je ne suis pas prêt de raccrocher mon bâton de pèlerins.

Découvrez pourquoi, en imprimant toutes vos photos de mariage aujourd’hui, je vous promets de vibrer dans 30 ans.