Pourquoi j’ai arrêté le style Moody

Aujourd’hui, c’est plus un billet d’humeur que j’ai envie de vous livrer. Pourquoi j’ai arrêté les photos de mariage Moody?

Il n’y aura pas beaucoup de photos, et surtout du texte. Si vous me suivez depuis longtemps, vous avez peut-être remarqué que le traitement de mes photos a changé. Et si vous scrollez mon Instagram, vous verrez une nette différence. ( Édit: non plus maintenant, j’ai supprimé les vieilles photos, désolées)

Mais déjà, c’est quoi les photos de mariage Moody?

Vous savez sans doute qu’avec les photos numériques, il est  possible de modifier et poste-traiter les photos.

Et le Moody est une forme de post-traitement.

Il est apparu en 2015-2016. Le principe? Des verts très désaturés des couleurs très pastel, et les ombres très prononcées.

C’est une réponse à la mode des années 2010 avec le fine-Art. ( Des couleurs très prononcées et des photos très claires).

Et oui même dans la photo il y a des courants.

C’est comme dans le monde de la peinture, il y a des courants selon les époques, et les siècles avec des précurseurs. Pablo Picasso, fondateur du cubisme, n’est pas à mettre en opposition avec Léonard de Vinci et le courant de la renaissance ou encore Manet et l’impressionnisme.

Le Moody est un traitement d’image qui vient s’ajouter au différent courant qui existe.

( si j’emplois le mot « mode » dans cet article, c’est sans aucune connotation négative, j’aime aussi parler de courant, comme dans la peinture)

photo rendu fine art couple mariage

Fine-Art

photo rendu moody couple mariage

Moody

photo rendu naturelle couple mariage

Naturelle

Oui, mais pourquoi tu as arrêté si tu aimes?

Déjà, je commence à moins aimer. C’est tellement la mode de ce type de post-traitement qu’on ne voit plus que ce style sur Instagram et sur les blogs de mariages. 

Et comme toute surreprésentation, la répétition devient monotone à mon sens. Ne vous est-il jamais arrivé d’en avoir assez d’une musique que vous adoriez, car elle passait trop à la radio? Personnellement, je n’arrive plus à écouter « Happy » de Pharrell Williams.

photo couple moody mariage hiver baiser cérémonie laïque

Si vous vous étiez marié dans les années 2010, la mode Fine- Art aurez était la norme de vos photos. Pour les mariages de la fin de cette décennie, la mode des photos moody est une norme.

Ce n’est aucunement un jugement de valeurs ni de gout. Je ne critique pas les personnes qui aiment, encore moins ce qui réalise ces clichés. Ils ont un talent incroyable, un univers qui leur est propre. Une pâte artistique. Si leurs photos rencontrent autant de succès, c’est bien un signe de la qualité des clichés, et du traitement.

Mais si je souhaite changer de traitement de photo, ce n’est pas par désintérêt de la mode moody, ni par attrait d’une autre mode qui émerge.

Non, mon aspiration est plus profonde, plus forte. Je souhaite vous livrer un témoignage plus fidèle de la réalité. Je veux que mes photos soient intemporelles. Je veux que seuls vos vêtements puissent permettre de dater la photo. Une mode photographique permet de dater la photo, pas le rendu naturel.

Pour choisir votre photographe, vous devez répondre à cette question, qu’est ce qui vous importe le plus, une intemporalité du traitement de la photo, ou au contraire, vous souhaitez que ce traitement soit un témoignage de l’époque et des moments que vous avez vécu.

Il y a 100 ans, vous n’aviez pas la possibilité de réaliser ce choix. Vos photos étaient sépia ( un espace de noir est blanc tresse jaunie). Et c’est ce qui est formidable à notre époque. Vous avez le choix… Vous pouvez, selon le photographe que vous choisissez vous offrir la possibilité de rendre vos photos intemporelles, ou au contraire les inscrire dans un courant. Les inscrire dans leurs époques. Cette opportunité est une grande avancée. Elle permet selon moi la coexistence de plusieurs courants. Plusieurs interprétations de la réalité. Ainsi, chaque photographe peut, selon ses envies et son intention photographique, laisser parler sa créativité et donner ainsi sa vision du monde.

Un retour au naturel

Cette envie de changement est surtout due à mon envie d’un retour aux naturelles. Je ne voulais plus que mon traitement photographique puisse influer votre perception du souvenir. Je voulais aussi coller à cette sensation, ce besoin de vous rendre des clichés plus simple, à mon gout. Moins travaillé, plus fidèle à l’atmosphère de ce que vous avez ressenti. À l’ambiance de votre mariage.

Cela s’inscrit dans une énorme démarche de changement et de remise en question de l’entité de mon travail. Je voulais que le mot clé naturel soit au centre de l’expérience que je vous proposais. Que ce soit dans le choix des lieux de votre séance photo. Dans la sélection d’un artisan qui travail avec des matières simples et naturelles comme le lin et le bois pour la confection de vos coffrets photo ainsi que de vos livres photos que je vous remets.

Renoncer aux modes à un prix

Le prix que je paie pour ce changement et la perte de certains clients. Beaucoup de futures mariées veulent cette tendance photo. Ils souhaitent des images qui témoignent des courants artistiques de leurs époques. Ils souhaitent inscrire leurs photos dans les modes et les gouts de notre décennie. Je ne les blâme pas pour ces envies. Au contraire ,je les félicite et les encourage à se tourner vers des confrères au talent indegnable.

Mais je sais que ceux qui me choisissent partagent la même vision de la photo que moi. Je sais que nous nous comprenons, car nous partageons les mêmes envies sur la photo. Cette intention de retranscrire le plus simplement du monde le moment qu’ils vivent.

photographie moody
Photographie Moody
photographie naturelle
Photographie Naturelle

EDIT: Cet article à était écrit il y a plus de 6 mois maintenant. Et vous savez quoi? Grâce à lui, je suis positionné 1er dans les résultats de recherche avec les mots « mariage Moody » sur Google. Quelle ironie non? Un article où je vous explique que le style moody ne me correspond plus et google me met en avant. Alors, à vous qui me lisez, faites votre choix, en toute connaissance de cause pour être sur de sélectionner le photographe le plus adapté à vos envies.

Découvrez pourquoi, en imprimant toutes vos photos de mariage aujourd’hui, je vous promets de vibrer dans 30 ans.