Coucher de soleil

Un simple coucher de soleil sur le hohneck? Non, beaucoup plus. J’aime ces moments, emprunt de calme, presque de spiritualité. Mon esprit cartésien se vide, pour laisser place à une immensité.

Le temps n’a plus de prise, le rythme cardiaque ralentit. L’esprit se calme.

Le sentier serpente au travers de la tourbière. Mes pas se font lourds, pleins d’espoirs. Pleins de questions, aussi. Mais, au fur et à mesure que je gravis les marches, je me libère de tout. Comme pour m’alléger dans cette montée. Pour alléger un fardeau.
Et je remets ma confiance à la nature. Elle ne donne que ce qu’elle veut. Je ne peux la contrôler, elle me le rappelle par mon souffle qui s’accélère avec les efforts de la randonnée.

Arrivé sur le plateau, la lumière est chaude, je sens les rayons de soleil sur la peau. Une lumière douce, agréable. Pas de nuage, une légère brise caresse mon corps. Dernier effort pour parvenir à mon promontoire. Cette fois ma tête est complètement vide, la marche a fait son oeuvre. Libérer de toute mes idées.

Le soleil descend doucement, le temps marque une pause. Les bruits des chamois qui caracolent sur les rochers viennent parfois rompre le silence. Un silence bienfaiteur. Un silence qui me laisse seul avec moi. Mais n’est-ce pas ce que je cherche en venant ici? Être seul face à moi? Me retrouver?

coucher-soleil-hohneck-gazon du faing-alsace-massif vosges

Et là vient le moment, celui qui fait aimer ces instants. Quand le soleil rougeoie, comme pour nous dire au revoir. Plus un bruit, plus un mouvement n’a d’importance. Je suis seul, seul face à lui. Les promeneurs autour de moi ne sont que des ombres qui semblent figer. Leurs rires ne sont plus que des murmures.
Plus rien n’a d’importance, seul le moment présent compte. Plus rien n’a d’importance, seule cette paix intérieure compte. Plus rien n’a d’importance….

randoneur-alsace-marche-sentier-crete-coucher soleil
Et là vient le moment, celui qui fait aimer ces instants. Quand le soleil rougeoie, comme pour nous dire au revoir. Plus un bruit, plus un mouvement n’a d’importance. Je suis seul, seul face à lui. Les promeneurs autour de moi ne sont que des ombres qui semblent figer. Leurs rires ne sont plus que des murmures. Plus rien n’a d’importance, seul le moment présent compte. Plus rien n’a d’importance, seule cette paix intérieure compte. Plus rien n’a d’importance….
coucher-soleil-hohneck-gazon du faing-alsace-massif vosges

Découvrez pourquoi, en imprimant toutes vos photos de mariage aujourd’hui, je vous promets de vibrer dans 30 ans.